Illustration conceptuelle d’une personne qui auto-examine ses douleurs et ses problèmes de santé

Langage Corporel

Savoir écouter votre corps et réagir
7 lecture en minutes
imprimer l’article
7 lecture en minutes
imprimer l’article

« L’intellect devient un outil bien plus intelligent lorsqu’il laisse parler le cœur, lorsqu’il s’ouvre à ce qui, en nous, résonne avec la vérité, plutôt que d’essayer de la raisonner. »

— Dr Gabor Maté dans The Myth of Normal

Notre corps est une merveille. Prenons le système nerveux autonome, qui contrôle la respiration, le rythme cardiaque, la pression artérielle, la transpiration et la circulation des aliments vers nos intestins. Rien de tout cela n’est contrôlé consciemment – notre corps nous maintient en vie en raison de sa conception même.

Sachant ce que notre corps fait pour nous, il n’est donc pas exagéré de croire qu’il a peut-être plus à nous apporter si nous nous arrêtons pour l’écouter au lieu de le surveiller mécaniquement – compter les pas, les répétitions, les calories et les minutes de sommeil paradoxal. 

Notre corps surveille notre santé tous les jours, en envoyant des signaux par le biais de symptômes physiques et émotionnels qui nous en apprennent beaucoup si nous y prêtons attention.

Écouter les signaux envoyés par votre corps signifie porter attention à ces signaux émotionnels et physiques parfois subtils et leur faire confiance pour vous aider à mieux comprendre votre santé et les besoins de votre corps.

Illustration conceptuelle d’une personne faisant un exercice mental
Illustrations par Drew Shannon

Indices émotionnels : « Je me sens anxieux »

« Notre environnement nous envoie beaucoup de messages qui nous font douter de nous-mêmes », explique Huda Adnan, psychothérapeute à Pickering en Ontario. « Mais c’est vous qui savez ce qui vous convient le mieux. Ce message s’est cependant perdu parce que nous sommes bombardés d’informations, au point d’en être submergés. »

Personne n’est à l’abri des pressions sociales et il n’est pas facile d’ignorer les messages extérieurs afin de se mettre à l’écoute de son corps. Mme Adnan trouve que ses exercices de respiration, son yoga et sa pratique spirituelle en tant que musulmane l’aident à se sentir plus ancrée et à créer un espace pour porter attention à ses sensations corporelles.

Mme Adnan affirme que, en se mettant à son écoute, notre corps peut nous enseigner quels sont nos schémas de comportement inconscients – notre façon de réagir dans certaines situations. Mme Adnan explique que nous avons tous des mécanismes d’adaptation que nous avons perfectionnés au cours des années, et pas nécessairement à bon escient. 

« Nous devons accepter notre vulnérabilité, dit-elle. Lorsque vous commencez à vous sentir mal à l’aise dans votre corps, peut-être en réponse à un commentaire de votre partenaire, voilà le signal indiquant que quelque chose doit être déconstruit. C’est l’occasion de réfléchir. Il faut vous demander pourquoi vous réagissez ainsi. »

Mme Adnan explique que le malaise est généralement soudain. Il peut se manifester sous forme de nausées, d’une hausse du rythme cardiaque ou de la température corporelle, d’un serrement dans la poitrine, de picotements ou de sueurs.

Conceptual illustration of person feeling sore arm

Signes physiques : « Mon épaule me fait vraiment mal »

Mme Adnan est une professionnelle de la santé mentale qui vise l’obtention d’un titre en médecine du mode de vie. Selon elle, on ne peut séparer la santé mentale de la santé physique; tout est interrelié. Elle aide ses clients à revenir aux sources du bien-être en se concentrant sur les relations sociales, la nutrition, l’exercice et le sommeil, tout comme le suggère aussi le Dr Mark Rocca, chiropraticien et éducateur clinique dans le comté de Simcoe en Ontario.

« Si quelque chose ne va pas, pensez d’abord à votre mode de vie, explique-t-il. Faites-vous suffisamment d’exercice, mangez-vous bien et dormez-vous assez? Ces trois éléments sont en relation les uns avec les autres. S’ils sont adéquats et que vous ne vous sentez toujours pas bien, il est temps de contacter votre infirmière praticienne ou votre médecin. »

Selon M. Rocca, il est important de savoir ce qui est normal pour soi, afin de pouvoir noter les changements. Il peut s’agir de la fréquence à laquelle vous allez aux toilettes, de la façon dont vous dormez, de vos sensations après l’exercice, de votre appétit et de toutes les petites douleurs récurrentes.

D’autres signaux sont à surveiller, comme les symptômes qui sont non spécifiques à une condition particulière mais plus généraux. « Si vous perdez du poids sans raison, si vous transpirez beaucoup la nuit ou si vous ne vous sentez généralement pas bien, il faut prendre ces signes plus au sérieux et vous faire examiner immédiatement », explique-t-il.

Lorsque l’on écoute son corps, il arrive que l’inconfort nous empêche de faire de l’exercice, mais M. Rocca estime que ce n’est pas la meilleure approche parce que l’exercice est l’un des fondements de la santé. C’est là qu’un professionnel comme M. Rocca peut vous guider. « Pour des conditions comme l’arthrite, nous savons que l’exercice est la meilleure médecine, explique-t-il. À un certain âge, certains endroits du corps deviennent un peu sensibles – et c’est normal –, mais quand cette sensation se transforme en véritable douleur, c’est là qu’il faut s’en préoccuper. »

Il n’est pas rare de remettre les choses au lendemain ou de s’occuper des besoins des autres avant les nôtres. Cependant, notre corps nous envoie des signaux pour favoriser la santé et le diagnostic précoce, conçus pour nous permettre de nous sentir bien. M. Rocca fait remarquer que « si vous êtes un peu égoïste et prenez soin de vous, vous serez d’autant plus efficace pour ceux qui vous entourent ».

Prenez soin de vous comme vous le feriez pour un bon ami ou d’autres personnes dont vous vous occupez. Vous méritez bien tout le temps et toute l’attention nécessaires.

Signaux et symptômes courants

Illustration conceptuelle d’une personne ayant mal au bras

Douleurs musculaires ou blessures

Laissez passer quelques jours. « Faire régulièrement de l’exercice s’accompagne de courbatures. Mais si cela vous dérange encore une semaine plus tard, faites-vous examiner », conseille M. Rocca.

Icône illustrée d’une clé anglaise

Gestion du stress

peut s’avérer problématique. Les indices corporels du stress sont l’irritabilité, la tension musculaire, les maux de tête, la difficulté à s’endormir, l’inquiétude permanente et l’incapacité à se concentrer. « Si vous avez une petite douleur au coude ou au genou, le cortisol (l’hormone du stress) se répand comme un gaz et peut aggraver la sensation, explique M. Rocca. Simplement contrôler sa respiration, fermer les yeux et respirer lentement par le nez peut grandement contribuer à contrôler le stress. »

Icône illustrée d’un papillon

Épuisement professionnel ou stress généralisé

« Lorsque vos activités quotidiennes sont affectées, y compris votre capacité à manger, à bien dormir, à pouvoir travailler et à vous impliquer auprès de votre famille, il est alors question d’épuisement professionnel, explique Mme Adnan. Notre corps commence à ressentir que c’est le cas et nous devons prendre des mesures préventives pour nous en sortir, car il est difficile de rester bloqué ainsi de façon chronique. Nous devons écouter et respecter notre corps. »

Illustrated icon of an odd poop shape

Mouvements intestinaux

L’état de vos selles peut être un indice de problèmes digestifs. Le Bristol Stool Chart permet de parler des formes et des types de selles et peut s’avérer un outil utile si vous devez décrire vos selles à un professionnel de la santé.

Icône illustrée d’une pomme

Perte d’appétit

Ne pas avoir faim peut être un symptôme d’anxiété. « Interrogez-vous sur la raison pour laquelle vous êtes si mal à l’aise que vous n’arrivez pas à manger, dit Mme Adnan. Soyez indulgent envers vous-même et rappelez-vous que votre corps doit être nourri. Commencez par quelque chose de minime, comme une petite tasse de lait. »

more from the author
Portrait d’une femme âgée et enjouée se relaxant à l’extérieur
Photo d’un homme noir âgé explorant la nature
Je ne l’ai pas vu venir
Voici comment la Fondation RTOERO lutte contre l’isolement social au niveau local
more articles de fond
Photo d’un gobelet en papier relié à une ficelle jaune sur fond rose. Concept de communication
Illustration d’une femme assise, entourée de tous les éléments qui composent sa vie spirituelle
Illustration conceptuelle d’un jardin zen qui est aussi une table tournante

Écrivez-nous!

Vos commentaires sont les bienvenus. La longueur des lettres peut être modifiée pour plus de clarté, à la discrétion de la rédaction.