Partager son temps, se faire des amis

On jase répond à votre appel à l’action
5 lecture en minutes
imprimer l’article
5 lecture en minutes
imprimer l’article

Lors d’un clavardoir pendant une séance en ligne de On jase, Judy-Anne Tumber (District 36 Peterborough) a fait la connaissance de deux femmes, toutes deux prénommées Janet. Janet Spindloe habitait elle aussi à Peterborough, mais ne connaissait pas Gabriele Southby, une autre membre locale de RTOERO. Pour sa part, Janet Neatby (District 8 London, Middlesex) connaissait Gabriele, et elles étaient d’ailleurs des amies de longue date. Judy-Anne Tumber a par la suite invité Janet Spindloe à un dîner organisé par le District 36, où elles ont fait la connaissance de Janet Southby et d’autres membres de RTOERO dans son quartier.

« Ce fut une autre façon formidable de se lier d’amitié grâce à On jase, indique Mme Tumber, qui participe à l’occasion au programme de la Fondation RTOERO. C’est toujours un peu intrigant, puisqu’on ne sait jamais ce qui va se passer. Cependant, il nous arrive souvent de connaître les mêmes personnes, de nous remémorer et de partager nos souvenirs, et nos expériences engendrent des conversations très agréables. »

Joel Eisenberg (District 16, City of Toronto) n’a pas encore rencontré de membres locaux et n’a pas d’expériences aussi concrètes que celles de Mme Tumber à partager, mais il trouve intéressant de participer régulièrement à On jase.

« Cette initiative réussit à favoriser les échanges entre les membres et j’ai du plaisir à parler à d’autres enseignants ayant un bagage différent et vivant dans d’autres régions, explique-t-il. Même si ce sont des rencontres virtuelles, c’est une bonne façon de réduire l’isolement, et l’heure passe vite. »

Voilà exactement le genre de contacts et d’activités sociales que l’initiative On jase veut susciter. 

La pandémie a mis un frein aux interactions sociales des Canadiens de tous âges. Les commentaires des membres de RTOERO suggéraient que la Fondation devrait prendre des mesures concrètes contre l’isolement social, en plus de mettre ce fléau à l’avant-plan de sa campagne de sensibilisation annuelle en octobre. La Fondation fut d’accord et lança le programme On jase en octobre 2021.

« Nous voulons ranimer le plaisir d’une époque lors de laquelle nous avions tous des contacts sociaux significatifs dans nos vies, explique Mike Prentice, directeur général de la Fondation. Le nom choisi pour le programme veut refléter le souhait que les membres aient la possibilité de se joindre en ligne pour avoir une conversation – On jase – et partager leurs idées et leurs pensées. 

Cette séance sur Zoom ne remplace évidemment pas les rencontres en personne, et On jase ne se veut pas un substitut aux interactions en face à face. Ces rencontres en ligne sont plutôt une excellente façon d’élargir votre cercle social, ou de rester en contact par mauvais temps, ou de surmonter des problèmes de mobilité.

Et comme des membres de RTOERO l’ont découvert, une amitié en ligne est souvent le prélude à une amitié en personne.

Voici comment la formule fonctionne :

On jase est une séance de discussion en ligne d’une heure, tous les mercredis, à laquelle vous participez sur Zoom ou par téléphone. L’initiative se déroule en français de 10 h à 11 h (HNE) et en anglais de 13 h à 14 h (HNE).

Il suffit de s’inscrire la première fois à rtoerofondation.ca/onjase (français) ou à rtoerofoundation.ca/chimein (anglais). Vous pouvez ensuite vous joindre au groupe aussi souvent que désiré, pendant toute l’heure ou moins. Chaque semaine, vous recevrez un courriel de rappel avec le lien Zoom et le numéro de téléphone à composer. Vous pouvez aussi inviter des amis, des voisins ou des membres de la famille qui aimeraient se joindre à la discussion.

Les séances en anglais sont animées par Tammy Gonsalves, directrice de la philanthropie pour la Fondation. Sa collègue Deanna Byrtus, responsable des relations avec les donateurs, est en ligne pour la séance en français de On jase, qui existe depuis mai 2021. Des collaborateurs bénévoles bilingues aident aussi à favoriser les discussions.

On jase sur Zoom.

D’autres membres jasent à propos de On jase

« On jase convient à celles et ceux qui souhaitent élargir leur cercle social, faire de nouvelles connaissances, avoir d’agréables conversations et participer à des discussions intéressantes. C’est certainement une très belle façon de m’occuper pendant une heure dans ma semaine. » Polly C., District 23 North York

« L’initiative On jase n’aurait pu être offerte à un meilleur moment. C’est un véritable rayon de soleil dans nos vies, et je suis heureuse que la Fondation RTOERO ait mis de l’avant cette formule pour améliorer les contacts sociaux entre aînés. » Edith H., District 28 Region of Durham

[On jase] est particulièrement apprécié par les personnes qui ne peuvent sortir en raison du mauvais temps, ou à cause de problèmes de santé ou de mobilité réduite. Janet N., District 8 London, Middlesex

Vous déménagez? Pensez à changer de district pour vous faire plus de contacts localement.

Lorsque Janet Spindloe a déménagé dans le District 36, elle est restée membre du District 24 (Scarborough et East York). Elle ignorait alors qu’elle pouvait continuer d’appartenir à son district d’origine en tant que membre social ou associé, tout en transférant son statut de membre à part entière au nouveau district local afin de nouer des contacts sociaux plus près de chez elle. C’est exactement ce qu’a fait Judy-Anne Tumber il y a 11 ans, lorsqu’elle a quitté Scarborough pour s’installer à Peterborough.

Les membres qui procèdent ainsi ne verront aucun changement dans leur couverture en vertu de RTOERO, mais devront peut-être lire leur ancien bulletin de district en ligne. Et n’oubliez pas d’informer le bureau de RTOERO de votre nouvelle adresse postale!v

more from the author
Photo d’un couple d’amis transportant des boîtes de déménagement dans la maison
Illustration conceptuelle d’un jardin zen qui est aussi une table tournante
Illustration de ballons en 3 dimensions formant le mot « Réunions »
Illustration d’un motif en forme de miroir
more recherche + action
Photo d’un couple d’amis transportant des boîtes de déménagement dans la maison
Portrait d’une femme âgée et enjouée se relaxant à l’extérieur
Voici comment la Fondation RTOERO lutte contre l’isolement social au niveau local

Écrivez-nous!

Vos commentaires sont les bienvenus. La longueur des lettres peut être modifiée pour plus de clarté, à la discrétion de la rédaction.