L’art de faire ses bagages

« Que conseillez-vous pour bien faire sa valise? »
3 lecture en minutes
imprimer l’article
3 lecture en minutes
imprimer l’article

Cette question m’est posée tout le temps. Faire ses bagages est une forme d’art. Et ma devise? En cas de doute, laissez derrière. Selon votre destination et les activités prévues, voici mes conseils.

Repérez les services de blanchisserie à destination.
Votre location Airbnb comprend-elle une laveuse/sécheuse? Y a-t-il une buanderie au coin de la rue? Votre bateau de croisière offre-t-il un service de blanchissage gratuit? Avoir accès à une buanderie peut réduire de moitié la quantité de vêtements à apporter.

Tout doit être assorti.
Décidez d’une palette de couleurs et tenez-vous-y. Tout dans votre valise doit aller ensemble pour former autant de combinaisons différentes que possible. Personne, et en particulier les étrangers que vous croisez, ne remarquera que vous portez toujours du bleu marine.

Préférez des couleurs neutres, agrémentées d’un peu de fantaisie.
Chemise blanche, chemise bleu pâle, pantalon beige, pantalon foncé, short bleu marine, jupe unie, chemise beige — vous voyez le genre. Les vêtements neutres polyvalents peuvent être mis en valeur par des bijoux (bon marché) et des accessoires colorés ne pesant rien. Mais attention : à moins de porter quelque chose au moins deux fois, laissez-le à la maison.

Limitez chaussures et vêtements de dessus.
Ne prenez qu’une seule paire de chaussures habillées, de chaussures décontractées, de chaussures de course, de sandales; un blazer, un chandail et un autre haut avec fermeture éclair. Assurez-vous qu’au moins une paire de chaussures est imperméable. Apportez-en plus, et vous aurez du mal à fermer votre valise — et vous devrez certainement la faire enregistrer.

Incluez quelques articles usés.
Il suffira de les porter pour les jeter ensuite : chaussettes, bas, t-shirts, polos jaunis, chemises effilochées, etc. Vous aurez ainsi plus de place dans votre valise pour les cadeaux et les souvenirs.

Rationalisez vos « trucs ».
Contentez-vous de votre appareil photo (ou peut-être même de votre téléphone) et non de votre appareil reflex mono-objectif. Vous n’avez pas besoin d’un ordinateur portable, plus d’une tablette. Défroisseur de voyage, sèche-cheveux, cafetière, haut-parleur sans fil, bâton à égoportrait, trépied portable, pèse-bagages, couverture de voyage, votre oreiller préféré — le voyageur sérieux ne tient pas à tous ces articles. Vous voulez emporter quelque chose d’utile? Pensez à un parapluie, à un adaptateur électrique universel et à une corde à linge.

Évitez la tyrannie de la dernière minute.
Faire ses bagages de façon pressée augmente considérablement la marge d’erreur : vous emporterez trop d’articles inutiles ou pas assez de ce dont vous aurez vraiment besoin. Sortez votre valise quelques semaines avant votre voyage, mettez-y tout de suite des vêtements saisonniers, puis continuez à en ajouter à mesure que vous y pensez. Faites une liste des produits essentiels que vous devez acheter.

Conseil en prime!
Adoptez les cubes de rangement avec fermeture éclair — de différentes tailles — et achetez ceux légèrement extensibles.

Des questions sur les voyages? Doug a la réponse! Envoyez vos questions à renaissance@rtoero.ca. La réponse pourrait être publiée prochainement.

more from the author
Le siège du milieu dans l’avion
Sous le soleil des Caraïbes
Bateau de croisière Zuiderdam, de Holland America Line, amarré au port Willemstad au coucher du soleil.
more voyages
Le siège du milieu dans l’avion
Sous le soleil des Caraïbes

Écrivez-nous!

Vos commentaires sont les bienvenus. La longueur des lettres peut être modifiée pour plus de clarté, à la discrétion de la rédaction.