Photo d’une femme adulte jouant au boulingrin.

Et roule ta boule!

Le boulingrin, pour l’exercice et le plaisir
9 lecture en minutes
imprimer l’article
9 lecture en minutes
imprimer l’article

Le jeu semble assez simple. « Une équipe lance une petite boule blanche (appelée “cochonnet”) sur le terrain, explique Dave Allen (District 11 Waterloo Region). Les joueurs essaient ensuite de faire rouler une boule de boulingrin à proximité, et l’autre équipe tente de faire de même à son tour. Quand les deux équipes ont lancé toutes leurs boules, elles se déplacent sur le terrain pour compter les points. »

Étant moi-même un joueur de boulingrin, je sais que c’est plus compliqué que cela. Mais voilà comment Dave Allen résume l’essentiel de ce jeu pour les spectateurs qui, les soirs d’été, regardent par-dessus la clôture du Preston Lawn Bowling Club de Cambridge, en Ontario. Il y a une vingtaine d’années, Dave faisait partie des spectateurs, à la recherche d’une solution de rechange au curling d’hiver. Le club de boulingrin rouvrait alors ses portes avec un nouvel élan, après une fermeture de quelques années. Dave pensait que le jeu serait amusant et il y a vu l’occasion d’aider à mettre sur pied un organisme communautaire.

À peu près à la même époque, Flo Barclay (District 27 Ottawa-Carleton) était également à la recherche d’une activité estivale pour sa retraite. « Le golf ne m’intéressait pas vraiment, dit-elle. J’aime avoir de la compagnie autour de moi. » Avec le boulingrin, elle a trouvé une activité où elle pourrait apprendre les bases et commencer à jouer presque immédiatement avec des gens d’expérience.

« Il n’est pas nécessaire d’être très bon pour jouer au niveau du club », explique Mme Barclay. Mais elle a rapidement commencé à s’aventurer plus loin que son club local, pour participer à des tournois dans la région d’Ottawa. En moins de trois ans, elle jouait dans les championnats provinciaux novices. Plus récemment, Flo Barclay a commencé à jouer pendant l’hiver à Sarasota, en Floride, contre des joueurs américains et britanniques. Elle a participé à trois championnats internationaux aux États-Unis, et y a remporté une médaille d’argent et deux médailles de bronze dans les compétitions en doublette et quadrette. « J’ai gardé des liens d’amitié avec des personnes dans tous les lieux où j’ai joué au boulingrin », dit-elle.

L’un des tournois préférés de Mme Barclay est un événement interprovincial qui alterne entre les clubs hôtes du Québec et de l’Ontario. Bien qu’il existe des clubs et environ 14 000 adeptes de boulingrin à travers le Canada, c’est en Ontario qu’ils sont les plus nombreux. Bowls Canada, l’organisme national de ce sport, propose une fonction « Trouvez un club » sur son site Web à bowlscanada.com.

Le nombre de membres a diminué en raison des restrictions liées à la pandémie en 2020. Cependant, beaucoup de joueurs s’attendent à ce que les clubs redeviennent rapidement populaires, d’autant plus que la distanciation physique est facile à respecter sur un terrain de boulingrin.

Le plus grand préjugé : la perception que le boulingrin est un « sport » démodé réservé aux personnes âgées. Dans les faits, les meilleurs joueurs au monde ont actuellement entre 20 et 30 ans. Mais les joueurs plus âgés restent compétitifs, car la stratégie et la précision sont très importantes. « Trois générations peuvent jouer ensemble, et un jeune de 18 ans peut battre une personne de 81 ans, ou vice versa », commente David Allen. C’est également un sport dans lequel on retrouve un nombre à peu près égal de femmes et d’hommes.

L’explication de 30 secondes de Dave sur le boulingrin, donnée par-dessus la clôture, néglige quelques détails importants. D’une part, les boules de boulingrin — qui ne sont jamais appelées des balles — ne sont pas vraiment sphériques. Leur forme est légèrement elliptique, un peu comme un œuf, ce qui fait en sorte qu’elles suivent toujours une trajectoire courbe.

Les boules roulent souvent jusqu’à la petite balle blanche (le cochonnet) et la déplacent, ce qui change radicalement le jeu. Les joueurs expérimentés anticipent ce phénomène et — pour adapter la célèbre citation de Walter Gretzky sur la rondelle de hockey — lance ta boule en visant la direction où le cochonnet s’en va, et non pas là où il était. « C’est un jeu de réflexion, autant qu’un jeu physique », explique Flo Barclay.

Un défi mental qui plaît à Fabian Walsh (District 34 York Region), qui joue au boulingrin depuis cinq saisons au parc Cosburn de Toronto. « Je dois vraiment réfléchir, me concentrer, faire attention — et apprendre », dit-il. Il décrit comment, avec chaque boule, il doit ajuster sa visée et le poids qu’il applique au lancer, tout en se concentrant sur la cible. Il se passe beaucoup de choses, et même si les boules ne roulent pas toujours là où elles sont censées aller, « le jeu me permet de garder mon jugement aiguisé », ajoute-t-il.

Il y a aussi des avantages physiques. Le lancer d’une boule, qui pèse environ 1,5 kilogramme, combine une légère fente vers l’avant à un mouvement de balancier contrôlé du bras. « Votre équilibre latéral est constamment sollicité, indique Don Panagapka (District 11 Waterloo Region). Vos muscles doivent réagir en conséquence. » Ce professeur d’éducation physique à la retraite fait remarquer que les déplacements sur la pelouse totalisent au moins quelques kilomètres au cours d’un tournoi.

Don Panagapka joue au Saugeen Shores Lawn Bowling Club à Southampton, en Ontario, avec sa femme Charlotte qui est également enseignante à la retraite. Au club, il a utilisé son expérience d’enseignant pour aider à développer un programme d’introduction simplifié pour les nouveaux joueurs. « Nous essayons de les faire participer au maximum dès leurs débuts, déclare-t-il. Il faut profiter du plaisir de jouer, sans s’encombrer d’instructions. »

Dans la plupart des clubs, le jeu de boulingrin est organisé sous forme de parties improvisées. « En arrivant au club, on vous place dans une équipe », explique Shirley Greenwood (District 10 Bruce, Grey, Dufferin). Elle a été responsable du tirage au sort du club pour de nombreux matchs à Hanover, en Ontario. Les enseignants assument souvent ces fonctions, explique-t-elle, parce que « nous sommes doués pour organiser les gens en équipes ». Pour les nouveaux joueurs, en particulier, elle dit : « J’aime bien le jeu en triplette ». Ce format de trois personnes par équipe permet aux novices de jouer avec des joueurs plus expérimentés et d’apprendre d’eux.

Pat Elfer (District 23 North York) en est à sa dernière année en tant que novice. J’ai rencontré Pat en 2016, lorsqu’elle et sa partenaire Kelly commençaient à jouer au boulingrin. À leur église, un ami avait mentionné le Toronto Rainbowlers, un groupe de boulingrin LGBTQ qui joue au parc Cosburn. « Nous avons été accros dès le premier jour, raconte-t-elle. Le bavardage, l’énergie et le plaisir — c’était formidable. »

Pat Elfer explique que, lorsqu’elle enseignait dans le système scolaire catholique, elle avait tu son identité sexuelle et n’avait donc pas développé beaucoup de relations dans la communauté LGBTQ. Du même coup, elle ne voit pas beaucoup d’autres endroits où les hommes gais interagissent régulièrement avec des lesbiennes. « C’est très libérateur de faire partie des Toronto Rainbowlers, ajoute-t-elle. C’est relaxant. On arrive et on se moque des gars, et eux se moquent de nous. »

« Le boulingrin nous a vraiment permis d’élargir notre cercle d’amis, continue Pat Elfer. Nous faisons partie d’une communauté. »

Jack: The small, white target ball; also called the kitty or the cat.  Jack high: What a bowl is called when it travels the same distance as the jack.  Rink: A strip of grass used for one game.  Green: The play area containing several rinks, usually eight, side by side.   Cabbage: A badly delivered bowl that wobbles and bounces down the rink.  Wick: To deliver a bowl that hits another before rolling to the jack.  Promote: To hit a resting bowl, moving it up toward the jack.  Dump: To toss, rather than roll, the bowl when delivering it.

L’ORIGINE du boulingrin

Les soldats britanniques stationnés à Port-Royal, en Nouvelle-Écosse, jouaient déjà aux boules depuis quelques années avant de recevoir l’autorisation officielle, en 1734, de construire la première surface gazonnée au Canada. Techniquement, ce sport était toujours illégal. Édouard III avait interdit le jeu de boules en 1366 — cela distrayait ses archers — et Henri VIII l’a ensuite interdit tous les jours sauf à Noël. Ce sport s’est développé au XIXe siècle, non pas parce que l’interdiction a été levée en 1845, mais en raison de l’invention en 1830 de la tondeuse à gazon mécanique.

PARLONS boulingrin

Cochonnet : Petite boule de cible blanche.

Jack high : Façon d’appeler une boule quand elle parcourt la même distance que le cochonnet.

Piste : Bande de gazon utilisée pour un jeu.

Terrain de boulingrin : Aire de jeu contenant plusieurs pistes, généralement huit, côte à côte.

Cabbage : Boule mal lancée qui vacille et rebondit sur la piste.

Ricochet : Lancer une boule qui en frappe une autre avant de rouler vers le cochonnet.

Promote : Frapper une boule au repos, en la déplaçant plus loin vers le cochonnet.

Dump : Lancer la boule, plutôt que la faire rouler.

Advertisement

PARLONS boulingrin

Cochonnet : Petite boule de cible blanche.

Jack high : Façon d’appeler une boule quand elle parcourt la même distance que le cochonnet.

Piste : Bande de gazon utilisée pour un jeu.

Terrain de boulingrin : Aire de jeu contenant plusieurs pistes, généralement huit, côte à côte.

Cabbage : Boule mal lancée qui vacille et rebondit sur la piste.

Ricochet : Lancer une boule qui en frappe une autre avant de rouler vers le cochonnet.

Promote : Frapper une boule au repos, en la déplaçant plus loin vers le cochonnet.

Dump : Lancer la boule, plutôt que la faire rouler.

more from the author
Portrait de Tom
Photo d’un couple assis à une table à l’intérieur de la tente Ôasis en forme de goutte d’eau
Illustration typographique « Oui, vous le pouvez! »
Oui vous le pouvez!
more bien vivre
Photo de femmes âgées multiraciales heureuses et s’amusant ensemble en plein air
Photo d’une radiographie de l’avant-bras et de la main
Des fruits et légumes frais dans un marché

Écrivez-nous!

Vos commentaires sont les bienvenus. La longueur des lettres peut être modifiée pour plus de clarté, à la discrétion de la rédaction.