Illustration d’une clé anglaise créant la forme d’une maison dans la mâchoire de la clé

Des trucs qui marchent vraiment

Le faire soi-même – pas aussi difficile qu'on le croit
7 lecture en minutes
imprimer l’article
7 lecture en minutes
imprimer l’article

Le « faites-le vous-même » est de retour, et ce n’est pas aussi difficile que vous le pensez.

Si vous raccommodez vos chaussettes, réutilisez le papier ciré de votre boîte de Cheerios et transformez des enveloppes usagées en blocs-notes, c’est probablement que vos parents ou grands-parents ont connu la Grande Dépression. Leur devise: « Tout doit être utilisé jusqu’à l’usure, après ça … on s’en passe! »

Si cette approche peut avoir semblé extrêmement frugale il y a peu de temps encore, il se peut que vous l’adoptiez maintenant.

Les pénuries dans la chaîne d’approvisionnement et la hausse des prix touchent les denrées alimentaires, l’essence et à peu près tous les autres aspects de notre vie. Les deux années de pandémie ont ramené beaucoup d’entre nous à l’essentiel : faire son pain, tricoter ou coudre, et bricoler.

Ce faisant, nous ne réalisons pas que des économies, mais nous sommes également fiers de ce que nous faisons nous-mêmes.

La bonne nouvelle : il est plus facile que jamais de trouver de l’inspiration et des instructions détaillées pour bricoler. Si vos amis ne partagent pas leur levain ou si vos enfants ne sont pas habiles de leurs mains, allumez votre ordinateur.

L’ancienne scénariste et animatrice de télévision Karen Bertelsen a commencé à développer ses connaissances sur le bricolage bien avant la pandémie. Sur son blague, The Art of Doing Stuff (theartofdoingstuff.com), elle se souvient d’avoir été une enfant qui « voulait marteler, ouvrir, démonter, réparer et recréer des objets ».

À l’heure actuelle, son blague fournit des conseils pour un large éventail de défis qu’elle a relevés, comme cultiver l’ail (à planter en octobre), enlever des autocollants sur du verre (sèche-cheveux et huile d’olive), accrocher quelque chose à une brique (une perceuse pour maçonnerie est indispensable) et choisir et installer une toilette (« l’un des travaux de rénovation domiciliaire les plus simples qui soient»). Confrontée à quelque chose de nouveau, Karen Bertelsen s’informe comment s’y prendre, se lance et améliore ses habiletés au fur et à mesure.

Comme le dit Mme Bertelsen, « ce n’est pas aussi difficile que vous le croyez. Vous pouvez le faire vous-même – c’est moins cher, plus rapide, et cela vous simplifiera la vie ».

Des personnalités en ligne comme Karen Bertelsen couvrent souvent un large éventail de sujets, tandis que d’autres veulent être LA référence dans un domaine particulier.

Melissa Maker se dit « experte (accidentelle) en nettoyage ». Elle soutient détester faire le ménage, mais avoir réussi à comprendre cette activité. Elle a fondé un service d’entretien ménager et anime une chaîne YouTube du même nom, Clean My Space. Ici, vous trouverez ses conseils sur ce sujet testés par sa femme de ménage.

Mme Maker recommande de commencer par des produits de nettoyage simples et de n’utiliser des nettoyants plus puissants qu’en cas de besoin. Elle prépare son nettoyant en vaporisateur en secouant ensemble quelques gouttes de savon à vaisselle dans deux tasses d’eau. Le lave-vitre est composé à parts égales d’eau et de vinaigre blanc, appliqué avec un chiffon en microfibres. Pour les travaux difficiles, comme le carrelage, on utilise un mélange à parts égales de bicarbonate de soude et de liquide à vaisselle, et on frotte avec une vieille brosse à dents.

Ses instructions détaillées incluent le nettoyage des portes de douche (le vinaigre aide à enlever les résidus de savon), des armoires de cuisine (attention aux nettoyants abrasifs qui peuvent endommager la finition) et des toilettes (« mettez des gants et prétraitez »).

Son attitude est la suivante : « Pas besoin que ce soit compliqué ou difficile. Il vous suffit de savoir ce que vous faites et comment procéder. »

Mark Cullen est le gourou passionné du jardinage et l’auteur vers lequel les gens se tournent pour obtenir des conseils de jardinage depuis le début des années 1980. Lui et son fils Ben partagent leurs conseils en ligne (markcullen.com), dans une infolettre électronique, dans des chroniques de journaux et de magazines, à la radio et sur des balados. En 2016, M. Cullen a reçu l’Ordre du Canada pour ses liens avec les Canadiens ordinaires, tissés par le biais de messages sur le jardinage et l’environnement.

M. Cullen adopte une approche écologique et peu coûteuse du « fait par soi-même » en matière de jardinage. Vos voisins sont peut-être en train de ramasser les feuilles avec un râteau et de les mettre en sac, mais si vous avez un jardin, Mark Cullen vous suggère de les y déposer, « pour que les vers de terre affamés les enfouissent dans le sol au printemps prochain ». Déplorant le fait que les Canadiens jettent trop de nourriture, il recommande le compostage et décrit ce que vous devez ou non mettre dans votre composteur (les déchets de cuisine, oui; les feuilles de chêne, non).

Que faire si vous n’avez pas de jardin, si vous avez besoin de verdure à l’intérieur ou si vous voulez de l’aide pour vos plantes d’intérieur supplémentaires achetées pendant la pandémie? M. Cullen offre des conseils sur les plantes d’intérieur à ceux qui n’ont pas le pouce vert (les pothos et les plantes-araignées sont « incroyablement robustes»), pour vous orienter vers

les plantes exotiques comme l’hibiscus et pour agrandir votre collection grâce aux boutures.

L’approche de M. Cullen: « Essayez – et amusez-vous! »

Nous aimerions entendre les membres de RTOERO. Avez-vous par vous-même réussi de nouveaux projets au cours des deux dernières années? Comment appliquez-vous le

« tout doit être utilisé jusqu’à l’usure, après ça … on s’en passe »? Partagez vos réalisations à renaissance@rtoero.ca!

Photo d’une étiquette autocollante noire et déchirée

Comment décoller les étiquettes

Karen Bertelsen (theartofdoingstuff.com)

Matériel

  • Boule de coton
  • Toute huile comestible

Outils

  • Sèche-cheveux

Instructions

  1. Réglez votre sèche­cheveux sur la position moyenne ou haute, dirigez-le vers l’étiquette et faites-la chauffer.
  2. Attention de ne pas laisser le verre devenir chaud au risque de se fissurer.
  3. Enlevez l’étiquette!

Notes

La plupart des étiquettes n’exigeront pas les étapes additionnelles décrites ci-dessous, mais certaines, oui: S’il reste de la colle, utili­sez l’étiquette comme une brosse antipeluche pour enlever le résidu. S’il reste *encore* quelque chose de collant, il s’enlè­vera si vous le frottez avec un coton trempé dans de l’huile d’olive, d’avocat ou toute autre huile végétale.

Photo d’une casserole vide brûlée avec un fond noir

Comment nettoyer une casserole qui a cuit au fond

Melissa Maker (cleanmyspace.com)

Les tablettes et les détergents pour lave-vaisselle visent spécifiquement à décomposer les aliments. Voilà pourquoi ils sont si efficaces pour éliminer les brûlures tenaces. Mais évitez de mettre votre casserole au lave-vaisselle avec une tablette; essayez plutôt ce truc:

Frottez autant que possible la partie brûlée. Remplissez ensuite votre casserole avec assez d’eau pour couvrir les parties brûlées. Ajoutez une tablette pour lave-vaisselle ou une cuillère à soupe de détergent. Portez à ébullition et laissez mijoter pendant 10 minutes. Videz l’eau et frottez bien. S’il reste encore des résidus brûlés après le premier essai, répétez l’opération jusqu’à ce que la casserole soit propre.

more articles de fond
Illustration d’une lampe de table dont l’abat-jour est un symbole Wi-Fi
Illustration d’une femme parlant à un homme assis à une table

Écrivez-nous!

Vos commentaires sont les bienvenus. La longueur des lettres peut être modifiée pour plus de clarté, à la discrétion de la rédaction.